lundi, juin 17, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Le nombre de personnes ayant foulé les rues d’Ouagadougou aurait dépassé le million, ce mardi 28 octobre. Ils manifestent tous contre la révision de la constitution proposée par le président actuel Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans et qui souhaite rester à la tête du pouvoir à travers un cinquième mandat. En effet le 21 octobre le gouvernement avait fait une annonce concernant un projet de loi qui rendrait possible ce scénario en  modifiant l’article 37 de la Constitution afin de faire passer de deux à trois le nombre maximal de quinquennats présidentiels. D’autant plus qu’il avait déjà fait voter un amendement pour rester au pouvoir en 2000. Pour l’opposition et le peuple burkinabés, il s’agit d’un coup d’état constitutionnel. Ce mardi était donc placé sous le signe de la protestation nationale avec des pancartes siglées « Article 37 intouchable ». En première ligne, les femmes, même si le début de la manifestation était houleux, elles sont quand même restées sur le front pour protéger leur constitution et exiger la démocratie qui leur revient de droit. L’opposition se dit satisfaite du déroulement de cette journée ainsi que de la marche qui s’est achevée place de la nation dans le calme et la sérénité avec la participation du peuple qui a joué le jeu de la mobilisation.
Reste à savoir si le président Compaoré compte se soumettre à la volonté de son peuple qui lui demande de retirer son projet de loi dans les plus brefs délais. Si on en croit la volonté des forces de l’ordre qui souhaitaient clairement en découdre avec les manifestants dès la fin leur mobilisation par des jets de grenades lacrymogènes, et la vive réponse des manifestants, les tensions ne sont pas prêtes de redescendre.
Mercredi 28 octobre, une grève générale est prévue par les syndicats.
Par Charlotte Seck

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.