mercredi, juillet 17, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Société

La Sierra Leone interdit le mariage des mineurs : une avancée majeure pour les droits des enfants

C’est une journée historique pour la Sierra Leone : le Président Julius Maada Bio a promulgué une loi interdisant le mariage des mineurs. Cette loi, saluée par les défenseurs des droits des enfants, vise à protéger les jeunes filles des mariages précoces qui ont des conséquences néfastes sur leur santé, leur éducation et leur avenir.

Une pratique néfaste enfin criminalisée

Avant cette loi, des centaines de milliers de jeunes filles en Sierra Leone étaient mariées chaque année avant l’âge de 18 ans. Ces mariages précoces privent les filles de leur scolarité, les exposent à des grossesses prématurées et à des risques accrus pour leur santé physique et mentale. La nouvelle loi criminalise le mariage de toute personne âgée de moins de 18 ans. Les contrevenants risquent de lourdes peines, notamment 15 ans de prison et une amende importante.

Cette mesure vise à dissuader les mariages d’enfants et à protéger les jeunes filles. L’adoption de cette loi est une victoire majeure pour les organisations de défense des droits des enfants, qui ont longtemps lutté contre les mariages précoces en Sierra Leone. « C’est un jour historique pour la Sierra Leone et pour les droits des filles », a déclaré Patrick Conteh, directeur de Save the Children en Sierra Leone.

Une victoire pour les défenseurs des droits des enfants

« Cette loi va permettre de sauver des vies et de protéger les filles de la violence, des abus et de l’exploitation », a-t-il poursuivi. Malgré cette avancée importante, il reste encore beaucoup à faire pour protéger les droits des femmes et des filles en Sierra Leone. Le pays est l’un des rares pays d’Afrique de l’Ouest à ne pas avoir de loi criminalisant les mutilations génitales féminines. Selon l’UNICEF, près de 90% des femmes sierra-léonaises ont subi des mutilations génitales.

Les défenseurs des droits des femmes et des filles appellent le gouvernement à s’engager davantage dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles et à adopter des lois plus protectrices de leurs droits. L’interdiction du mariage des mineurs permettra de protéger des milliers de jeunes filles et de leur donner la chance de s’épanouir et de réaliser leur plein potentiel.

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.