lundi, juin 17, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Société

Ces enfants sans extraits de naissance

Selon l’ONG Franciscans International, plus de 2 millions d’enfants n’ont pas d’actes de naissance en Côte d’Ivoire. L’association a tenu un atelier, samedi 27 juin. Il portait sur l’examen périodique universel (EPU), et l’enregistrement des naissances.
Normalement, 3 mois après l’accouchement, la naissance de l’enfant doit être enregistrée. En Côte d’Ivoire, près d’un tiers des naissances ne sont pas déclarées dans les délais. Et en zone rurale, 3 naissances sur 10 ne sont pas déclarées. Pour les zones urbaines, seule 1 naissance sur 10 n’est pas déclarée.
Une conséquence de la crise politico-militaire
Une des causes de ce problème, est l’instabilité politique. Depuis 2002, le pays a essuyé plusieurs crises. L’administration, en a subi les conséquences. Les parents se sont vus dans l’incapacité de déclarer les naissances.
Parce que l’entrée en classe de 6eme est conditionnée à la détention d’un acte de naissance, ce problème administratif, à terme pourrait se transformer en problème éducatif. C’est pourquoi de nombreuses ONG s’engagent. Elles aident les ivoiriens qui se tournent vers elles à obtenir les documents qu’ils souhaitent. Le gouvernement, lui aussi agit. Les conditions d’enregistrement à la naissance devraient être assouplies, et les écoles ne seront plus autorisées à refuser les élèves ne bénéficiant pas d’acte de naissance.
Par Cynthia Mongo
 

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.