mardi, avril 16, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Culture

Bienvenue à Marly Gomont, la vie de Kamini au cinéma !

Marly-Gomont. Sans le tube éponyme de Kamini, qui lui a valu une Victoire de la musique en 2007, personne ne pourrait situer cette ville de la région Nord Pas de Calais ! Dans ce rap aigre doux, le chanteur d’origine congolaise racontait avec humour sa condition de jeune noir dans la France rurale. Après deux albums et une petite carrière d’animateur télé, l’auteur de J’suis blanc débute sur le grand écran avec Bienvenue à Marly-Gomont.
Le film dont il a co-écrit le scénario, en salle le 8 juin, est un bel hommage à sa famille et particulièrement à son père Seyolo Zantoko. En1975, médecin fraichement diplômé originaire de Kinshasa, ce dernier saisit l’opportunité d’un poste de médecin de campagne dans un petit village français. Arrivés à Marly-Gomont, Seyolo et sa famille déchantent. Les habitants ont peur, ils n’ont jamais vu de Noirs de leur vie. Mais Seyolo est bien décidé à réussir son pari et va tout mettre en œuvre pour gagner la confiance des villageois…Ce qui donne lieu à des moments émouvants mais aussi très drôles, notamment lorsque les cousins congolais de Bruxelles débarquent à Marly Gomont. On assiste au dilemne du papa de Kamini, tiraillé entre l’envie de s’intégrer afin d’offrir à sa progéniture un meilleur avenir sans pour autant renier ses origines congolaise “Je le vois comme quelqu’un de volontaire, de travailleur avec une faiblesse : il manque de recul. Sa bonne foi, sa bonne volonté et sa rigueur finissent par le fragiliser. Il en devient parfois presque psychorigide car il veut à tout prix se donner les moyens d’une vie meilleure!” nous confie l’acteur Marc Zinga qui interprète Seyolo Zantoko à l’écran.
Nous avons été séduits par le jeu tout en élégance et finesse de Marc Zinga – vu notamment dans Une saison au Congo, Les rayures du zèbre, Qu’Allah bénisse la France – qui à force d’intelligence, de courage et d’humanité arrive à s’imposer dans ce petit village. Quant à la solaire et talentueuse Aïssa Maïga, elle nous a fait tour à tour rire aux éclats et pleurer en prêtant ses traits à Anne, la maman de Kamini. C’est un véritable cadeau qu’elle nous fait en interprétant cette femme noire digne et forte. “Elle a une personnalité qui m’a rappelé certaines de mes tantes ou ma mère. Anne se confronte aux autres, quitte à aller à l’affrontement, notamment avec les villageois qui les rejettent elle et sa famille. Seyolo, lui, préfère tenter d’arrondir les angles pour essayer de s’intégrer… Elle veut au contraire préserver sa culture et son identité africaine”, comme le confie l’actrice.
Un couple d’Africains qui s’aime au cinéma c’est assez rare et rien que pour cela il faut aller voir Bienvenue à Marly-Gomont!
Bienvenue à Marly-Gomont de Julien Rambaldi
avec Aïssa Maïga et Marc Zinga.
Sortie le 8 juin
@Kadidiatou Bah

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.