samedi, juillet 13, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

La belle Lynnsha est née et a grandit en Banlieue Parisienne. Auteur compositeur et interprète de la scène Zouk Rn& , la chanteuse voue une grande passion pour la Martinique que l’on surnomme aussi l’île aux fleurs.  
“J’ai la chance grâce à mon métier d’avoir pu parcourir les 5 continents, des destinations plus belles les unes que les autres. Mes yeux ont été amenés à voir de si beaux panoramas : tous ces merveilleux pays d’Afrique où se mêlent histoire tradition et culture, les charmes et la grâce des pays d’Asie (Thaïlande et Japon), le gigantissisme des États-Unis et son côté surnaturel dans lequel je me perds et pourtant  je me sens si bien au point d’espérer y vivre un jour… Sans parler de l’Europe et de tous ses pays imprégnés d’histoire médiévales de belles architectures et tout simplement aussi de culture de la mode ; et la France qui m’a vue naître et m’a fait grandir dans ses montagnes, ses forêts, ses falaises, sa côte méditerranéenne, avec sa gastronomie, grande gourmande que je suis, et surtout la beauté et le romantisme de ma ville. Paris que je trouve encore plus belle à chaque fois que j’y reviens!
 L’île paradisiaque des pins en Nouvelle Calédonie, est mon vrai coup de coeur où j’ai versé des larmes d’admiration et d’émotion dans les eaux transparentes des piscines naturelles colorées par leurs poissons couleur arc en ciel… Là je me suis dit : “Dieu ne peut qu’exister!”
Mais malgré tous ces trésors de la nature, mon cœur chavire toujours pour mon île de prédilection, la Martinique. Je n’y suis pas née, je n’y ai pas grandi et pourtant j’en garde tous mes plus beaux souvenirs. Mes plus beaux moments en famille, mes souvenirs de vacances lorsque j’étais enfant. Jeune maman, je veux faire découvrir à mon tour à mon fils tous ces lieux, toutes ces choses qui font que j’aime mon île. Dès l’atterrissage, cette vague de chaleur parfumée, sucrée, épicée qui me fait me dire ouiiiiiiii, je suis arrivée au pays !
Le parfum des fleurs au bord des routes du nord dans les hauteurs, sur la route de la trace et dans les grands jardins botaniques comme celui de Balata ou tout simplement dans le jardin de ma tante Maryse au gros morne. La douceur de sa brise, la chaleur du soleil sur ma peau, ces éclats de rires d’enfants aux abords de la plage des Raisiniers  à Trinité où l’on se baignait le dimanche et mangeait des quenettes (fruit local). Les voix des marchandes qui résonnent sur les étales du marché couvert  près de l’église de la ville du Robert où j’achetais des épices bois d’Inde, cannelle et muscade. Les palabres en créole de mes oncles autour d’une table où ils jouaient aux dominos en sirotant un petit punch .
Beaucoup apprécieront les plages touristiques comme celle des Salines à Sainte – Anne, que j’aime moi aussi, mais ma préférée reste la plage de l’Anse Céron  dans le nord de l’île où le sable est gris et fin comme de la poudre. Lorsque les rayons du soleil reflètent dessus, il scintille comme des cristaux. Entre la mer et la montagne Pelée, je n’ai jamais vu de panorama aussi beau. J’apprécie la mer comme la rivière les cascades les bassins. Pour me revigorer rien de tel qu’un bain de rivière au milieu de la forêt une petite baignoire naturelle d’eau cristalline comme la rivière Absalon à fort de France. J’y ai passé beaucoup d’après midis avec mes petits cousins et cousines lors de nos vacances d’été. Pour illustrer une grande partie de ces lieux que j’aime tant je vous propose de regarder  tout simplement mon clip « Ne m’en veux pas » 1er extrait de mon album « Île & Moi » dédié justement à mes origines martiniquaises et à mon île.
Chaque pierre de mon île,  chaque site,  chaque chemin est imprégné de son histoire, de l’esclavage.  Pour se remémorer ce riche et lourd passé, j’aime faire la marche du Canal des esclaves à  Saint – Denis.
Mon île est riche culturellement avec sa musique, véritable carrefour de courants musicaux variés et mélangés, son folklore, ses différents arts, son histoire et surtout avec sa gastronomie.
Epicurienne comme je suis, la nourriture est pour moi tout simplement une des plus belles jouissances de la vie! En Martinique les fruits sont juteux, sucrés et gorgés de soleil, les légumes savoureux. Il y a beaucoup d’épices et des plats en sauce préparés ….
Mon rituel à peine débarquée sur l’île est d’aller chez ma grand mère où m’attendent des petits poissons frits tout chauds bien relevés. Pour moi, la meilleure des adresses pour un bon repas serait chez ma grand-mère pour ses haricots rouges cuits sur feux de charbon.
Ses planteurs faits maison, son porc roussi et son gratin de christophines,  ses accras morues, ses langoustes grillées, son jus de prune de cythère etc etc etc etc… lol Mais celle-ci je la garde pour moi (rire). Je vous conseille de très bons restaurants où vous aurez l’impression tout comme moi de manger chez l’habitant et dans un cadre très sympathique ! j’espère que ces quelques mots vous donneront envie de visiter ou de revisiter la Martinique, île aux fleurs, chère à mon cœur.”

 Les adresses de Lynnsha en Martinique 
Chez  Maimaine, Lynnsha vous recommande tous les plats en sauce . Aerogare fret- 97232 LE LAMENTIN – Tel : 05 96 57 16 70
Le touloulou, restaurant situé sur la plage de Pointe-Marin , mention spéciale de Lynnsha pourle Carpaccio de lambi 97227 SAINTE-ANNE – Tel : 05 96 76 73 27
La plantation  au Lamentin (carte riche et variée)- Quart Pays Mêlés, 97232  LE LAMENTIN – Tel – 05 96 64 05 47 
 
Tonigt le temps d’un rêve, dernier single et dernier clip de Lynnsha 
 

Propos recueillis par Charlotte Seck
 

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.