samedi, juillet 20, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Musique

La Diva malienne, Oumou Sangare, fera vibrer Paris ce soir en dévoilant son nouvel album

Après 30 ans de carrière, Oumou Sangaré demeure l’une des artistes africaines les plus influentes du monde. Et l’une des plus grandes voix du Mali, est de retour.  Avec son nouveau clip “Yere Faga”, avec Tony Allen à la batterie, elle souhaite apporter un message d’espoir et de résistance à la jeune génération. Il en est de même avec son nouvel album “Mogoya” qu’elle présentera sur la scène de la Villette ce soir à Paris.

A presque cinquante ans, Oumou Sangaré reste tout aussi énergique, combattive et talentueuse. En 1989, elle dénonçait l’exploitation des femmes et les travers du système patriarcal avec son premier album “Moussolou”. Aujourd’hui, elle arrive avec un titre qui traite la question du suicide, un phénomène de société actuellement au Mali. Elle appelle alors chacun à combattre ce dernier avec son titre “Yere Faga” un morceau qui ne manque pas de groove dans lequel s’invite l’iconique batteur nigérian Tony Allen.

Avant la sortie de l’album, Oumou Sangaré expliquait au sujet du suicide : “Aucune souffrance ne justifie de supprimer la vie. La chanson fait référence au suicide d’honneur. La vie est parfois difficile. Les gens ne peuvent s’empêcher de médire, et quoique tu fasses tu seras critiqué. Mais si, touché par les critiques, tu mets fin à tes jours, tu laisseras les gens que tu aimes orphelins et blessés. On m’a associé à toutes ces rumeurs, mais ai-je mis fin à mes jours ? La souffrance fait partie de la vie.” Le clip, dirigé par Chris Saunders, relate à travers la journée d’une jeune fille, les doutes et les peurs de cette nouvelle génération malienne.

L’espoir et la résistance sont des mots qui conduisent l’ensemble de l’album qui sortira en mai prochain. Elle a décidé de le nommer “Mogoya” qui signifie “les relations humaines”. “J’ai remarqué que les hommes ne respectent plus leur parole, ils sont sans moralité. Les mentalités sont mauvaises et on se tire vers le bas. Chez nous en Afrique et plus précisément au Mali, la valeur d’un homme se mesure a sa parole. Les Blancs font des contrats pour être sûrs qu’ils ne vont pas se trahir. Nous, on ne connaissait pas ça. Si on donnait notre parole d’honneur, ça suffisait. Aujourd’hui on est en train de perdre cette qualité “, explique Oumou Sangaré dans un entretien avec SaphirNews.

La diva du Mali, star pour tout l’Afrique de l’ouest, mais également business woman accomplie et militante pour l’émancipation des femmes, fera vibrer Paris ce soir !

Par Céline Bernath

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.