jeudi, mai 23, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Cinéma

Bola Ogun et sa représentation de la sirène noire

Le monde marin et ses créatures mythiques ont toujours suscité de la curiosité. Si en terre Africaine, la sirène, connue sous le nom de Mamie Watta, symbolise la crainte, en Occident, la sirène représente une sensuelle fascination.
D’ailleurs de nombreuses œuvres cinématographiques ou télévisuelles se sont penchée sur ces créatures mythiques et légendaires, à commencer par La petite sirène, film d’animation de Disney, sortie en 1989. Toutefois, force est de constater que ces sirènes de l’autre côté de l’écran sont encore et toujours blanches. Un constat, sûrement fait par Bola Ogun, qui a tenu à y remédier.
Avec son film The Water Phoenix, elle nous livre une représentation et une interprétation crédible d’une sirène noire. Ce court-métrage raconte l’histoire d’Anya, interprétée par Bola Ogun elle-même, une sirène retenue dans un aquarium. Cette dernière finit par tomber amoureuse de son soigneur, malgré l’impossibilité pour ce dernier de lui redonner sa liberté. Anya met alors en place un plan d’évasion pour rejoindre la mer, son habitat naturel.
Jusqu’ici, Bola Ogun était connu comme assistante de production ayant œuvré pour des films à succès comme Nos Pires Voisins, Batman The Dark Rises ou encore Battleship. Avec The Water Phoenix, elle signe son premier film, écrit, réalisé et interprété par ses soins.
Même si la date officielle de sortie de The Water Phoenix n’a pas encore été annoncée, le film est actuellement présenté à de nombreux festivals cinématographiques américains.

crédit photo : The Water Phoenix
Auzouhat Gnaoré

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.