lundi, avril 22, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Je suis libérienne et non un virus. C’est le message fort de Shoana Clarke Solomon dans une vidéo publiée sur youtube où elle explique le racisme que provoque le virus Ebola. Sa fille a été stigmatisée à l’école du fait de ses origines libériennes, même si elle se trouve à New York, elle a été accusée d’être porteuse du virus Ebola parce que venant d’Afrique. Le Libéria est en effet le pays le plus touché par le virus Ebola, suivi de la Sierra Leonne et de la Guinée.
Pour combattre les stéréotypes de ce genre, elle a invité tous les ressortissants de ces pays à poster des selfies avec une pancarte «  I am liberian, not a virus » ou « I am nigerian not a virus » et explique les raisons de son action dans cette vidéo.
L’Organisation mondiale de la Santé a annoncé que plus de 4.000 personnes sont mortes de la maladie depuis le début de l’épidémie. La plupart des cas ont été enregistrés au Libéria, en Guinée et en Sierra Leone. Selon  l’envoyé spécial de l’ONU pour le virus Ebola, David Nabarro, le nombre de cas va doubler toutes les trois à quatre semaines, il pense aussi qu’il sera impossible de lutter contre la maladie rapidement sans la mobilisation de masse de l’aide internationale. Pour rappel Le virus est apparu simultanément au Soudan et au Zaïre, devenu aujourd’hui République Démocratique du Congo en 1976. Dans ce pays, le virus a frappé la ville de Yambuku, située près de la rivière Ebola, qui a fini par donner son nom à la redoutable fièvre hémorragique. Cette année-là, il a tué 280 personnes au Zaïre sur 318 cas, soit un taux de létalité de 88%.
Par Charlotte Seck

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.