samedi, avril 6, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

ActualitésSociété

Sénégal : deux femmes à la conquête du palais présidentiel

Seules deux femmes ont obtenu leur quitus pour prendre part à la Présidentielle sénégalaise du 25 février 2024.

Elles étaient seulement six femmes sur les 93 candidats à avoir déposé leur dossier auprès du Conseil constitutionnel pour la Présidentielle au Sénégal. Au final, seules deux d’entre elles ont obtenu leur quitus pour prendre part au scrutin du 25 février 2024.

Parmis ces femmes : Aminata Touré, qui a été cheffe de gouvernement sous Macky Sall ; Aïssatou Mbodj, plusieurs fois ministres sous Abdoulaye Wade ; Amsatou Sow Sidibé, première femme candidate à l’élection présidentielle, en 2012.

Deux femmes retenues sur la liste définitive

D’autres femmes comme Dr Rose Wardini, Aminata Assome Diatta et Anta Babacar Ngom complètent la liste des femmes qui voulaient remplacer Macky Sall à la tête du Sénégal. Seulement, le 20 janvier, le Conseil constitutionnel a rendu publique la liste des candidatures jugées recevables. Seules deux femmes figurent sur le document. Il s’agit de Dr Rose Wardini, maire de Dakar de 2018 à 2022, et Anta Babacar Ngom, entrepreneure.

Présidente du Mouvement citoyen “ Sénégal Nouveau”, Rose Wardini, médecin de formation, propose un programme axé sur la création d’emplois, une éducation de qualité, la formation, le développement de l’entrepreneuriat et la protection de l’environnement. La gynécologue-obstétricienne promet aussi de repositionner le modèle de développement économique du Sénégal, afin de créer des opportunités pour tous, surtout les jeunes et les femmes.

Donner plus de chance aux candidatures féminines

Anta Babacar Ngom, entrepreneure, est à la tête de la Sedima, une entreprise familiale spécialisée dans l’aviculture. D’abord Attachée de direction, elle sera ensuite nommée Responsable stratégie et développement, puis Directrice du pôle stratégie et développement, Directrice générale déléguée.. C’est en 2016 qu’elle accède à la tête de la Sedima, où elle occupe le poste de Directrice générale.

Anta Babacar Ngom dirige le parti Alternative pour la relève citoyenne (ARC). La campagne électorale démarera le 5 février prochain. Et il n’est pas exclu des alliances entre les femmes pour donner plus de chance aux candidatures féminines lors de ce scrutin auquel ne prendra pas part le Président sortant.

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.