mardi, avril 16, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Société

Niger et migrants

Fini les drames de Lampedusa? Au Niger, dès septembre, un centre dédié à l’accompagnement des migrants dans le développement d’une activité économique va voir le jour. Il s’agit pour l’institution européenne de mettre en place une alternative à l’immigration par le biais d’une agence intergouvernementale : l’Organisation internationale des migrations (OIM)

Un centre expérimental à Agadez

Si la ville d’Agadez a été retenue par l’OIM pour mener cette expérience, ce n’est pas par hasard. Chaque semaine, pas moins de 2500 migrants, principalement burkinabés, guinéens et maliens y transitent. Leur projet est de rejoindre les ports de Libye pour ensuite se rendre à Lampedusa.

A partir de septembre, ces desseins pourraient changer. Dès qu’ils arriveront dans la ville nigérienne, les migrants auront la possibilité d’être pris en charge dans le centre de l’OIM. Pendant 6 mois, le personnel présent s’engage à aider migrants et demandeurs d’asile à se lancer dans une activité économique.

L’intérêt de cette expérimentation pour l’Union Européenne est de faire des économies. L’aide apportée aux migrants dans le cadre de ce projet ne représente que 1000 euros par migrant, quand faire la même chose sur le sol européen coûte 25 000 euros par an et par migrants.

@Cynthia_Mongo

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.