dimanche, mars 3, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

BeautéMiss

Miss Togo Diaspora ou la beauté au service de la solidarité

Le 11 février dernier se tenait à l’espace des Esselières à Villejuif, la première édition de Miss Togo Diaspora ; un concours de beauté pas tout à fait comme les autres basé essentiellement sur l’engagement social. Et c’est Pascaline Anaglo avec son projet caritatif en faveur de l’éducation en zone rurale, qui a été sacrée Miss Togo Diaspora 2017, suivi des ses deux dauphines Adjovi Akotcholo et Liliane Tairou Ismael.
 L’acceptation de soi, la mise en avant de la beauté naturelle traditionnelle et la beauté intérieure sont les valeurs prônées par l’association Miss Togo Diaspora (MTD). A l’initiative de ce projet, une femme de coeur ; Déborah Bassuka, ancienne reine de beauté, élue Miss Togo 1999 et surnommée « Miss Caritative » pour ses différents engagements au près des populations rurales défavorisées du Togo. « Nous avons pour objectif de favoriser l’engagement social de la diaspora togolaise autour d’une jeune femme dynamique et active », explique la présidente.
En effet, à la différence d’un concours de beauté classique où le physique représente une part importante des voix, les miss étaient essentiellement jugées pour la solidité et la viabilité de leur projet social. Pour les départager ; un jury d’exception parmi lesquels figuraient le Docteur Kodom, président de l’ONG Aimes-Afrique, partenaire privilégiée de MTD,  François Durpaire, historien et consultant BFM TV, l’actrice Marie Philomène Nga, actuellement à l’affiche du film « Il a déjà tes yeux », Manuela Lawson Body, miss Togo 1997 et le dandy chic Benito.
Mais que serait un concours de beauté sans strass et paillette ? Miss Togo Diaspora a tenu toutes ses promesses et nous a offert une cérémonie élégante ou le charme et la beauté se sont côtoyés tout au long de la soirée. Les jeunes femmes habillées par les stylistes Mia Dreams et Sadio Bee ont fait honneur aux coiffures ancestrales africaines et ont porté fièrement les sculptures capillaires de Nadeen Mateky.
De nombreuses personnalités ont répondu présent à l’instar des frères Akakpovi, champions de Jiu Jitsu, des anciennes Miss Togo mais également des reines de beauté actuels à l’instar de Miss Burkina France, Miss Afrique Internationale, la première dauphine Miss Prestige Ile de France. Tous ont pu profiter d’un spectacle rondement mené et des différentes prestations artistiques du groupe traditionnelle Dzom’gbe, de l’humour du jeune humoriste Alex, du groupe Ivoirien Force One et de l’incroyable Show de la chanteuse togolaise en vogue, Almok.
Quant à Pascaline Anaglo, à peine couronnée, elle se prépare déjà au concours Miss Afrique International où elle représentera le Togo pour la section France.
Par Solange DROUAL

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.