jeudi, avril 18, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova était à Tombouctou le 18 juillet dernier pour inaugurer la reconstruction de huit mausolées.
Une reconstruction attendue
En 2012, quatorze mausolées ont été détruits à la suite d’une insurrection de groupes armés salafistes et indépendantistes. Ils avaient également brûlé des milliers de manuscrits anciens. L’UNESCO, qui a répondu à l’appel du gouvernement malien dit avoir recruté des artisans locaux pour procéder à la reconstruction des mausolées saccagés.
Un défi relevé
“Votre courage est une leçon de tolérance, de dialogue et de paix, et une réponse à tous les extrémismes – il résonne bien au-delà des frontières du Mali”, a déclaré la directrice de l’UNESCO.
La reconstruction des mausolées de Tombouctou, dont les plus anciens remontent au XIIIe siècle, a constitué un véritable défi architectural.
 
Par Naïma Ounane

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.