jeudi, mai 23, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Soin et Bien-être

Allaitement: comment prévenir et traiter les crevasses ?

Les douleurs mammaires sont le fait des femmes de tous âges. En effet les mamelons sont l’une des parties les plus sensibles du corps de la femme. Cette sensibilité les rend donc facilement irritables. Parfois un simple changement de lessive ou de savon peut déclencher une irritation des mamelons. En outre, un certain nombre d’autres facteurs  dont la grossesse, le syndrome prémenstruel, la pré-ménopause, l’allaitement, le déséquilibre hormonal, une peau excessivement sèche ou même une mauvaise taille de soutien-gorge, contribuent à la contraction et à l’endolorissement des mamelons. Pourtant, l’allaitement reste la cause principale des douleurs mammaires, allant jusqu’aux crevasses. Voici donc comment prévenir et traiter les crevasses pendant l’allaitement maternel.
Quelle est la cause des crevasses ?
L’allaitement maternel n’est pas une expérience douloureuse en soi, mais elle requiert de la compétence et une certaine maîtrise. Un positionnement et une saisie du mamelon inadéquats du bébé expliquent pourquoi environ 80 à 90% des mères nourricières souffrent de douleurs mammaires. Le degré de cette douleur mammaire varie d’une personne à l’autre, surtout lorsqu’il s’agit du premier bébé. Certaines femmes éprouvent une légère sensibilité tandis que d’autres souffrent jusqu’aux déchirures et aux saignements.
Comment éviter les douleurs mammaires pendant l’allaitement ?
Les mamelons douloureux peuvent être réellement déconcertants mais sont habituellement éphémères et peuvent être soignés en quelques jours.  C’est une douleur qui est présente lors des premières semaines de l’allaitement, le temps de s’habituer à la succion parfois intense de votre nourrisson. Aussi pour éviter que le bébé ne s’accroche avec voracité à vos mamelons, guettez chez lui les signes de la faim. N’attendez pas nécessairement qu’il pleure avant de le nourrir. Massez régulièrement dans la journée avec des huiles végétales comme l’huile de coco, d’amande douce, d’arbre à thé ou d’olive, très réputées pour leurs vertus hydratantes. Elles réduiront la sécheresse de la peau, améliorant ainsi son élasticité et prévenant ainsi les fissures. Assurez-vous d’éliminer les résidus des huiles en lavant bien vos tétons avant chaque tétée. La compression des tétons avec une serviette chaude ou au contraire des glaçons ‘selon votre préférence) aide grandement à soulager la douleur.
Comment traiter les crevasses ?
Il est primordial de garder vos mamelons propres et bien ventilés pour éviter les infections causées par la levure présente dans le lait. Il existe des onguents et des crèmes antibactériennes à cet effet, qui soulagent aussi efficacement les mamelons. Mais le premier antibactérien dans ce cas de figure reste votre propre lait.  Il vous suffit d’appuyer votre sein pour en faire sortir quelques gouttes et de l’étaler sur votre mamelon et ses contours après chaque tétée. Puis laissez complètement sécher à l’air libre avant de rhabiller. Si les mamelons sont douloureux pendant la guérison, alors vous avez toujours l’alternative de tirer votre lait manuellement ou à l’aide d’une pompe à lait. Vous pourrez faire profitez votre bébé de votre lait tout en laissant à vos mamelons le temps nécessaire pour cicatriser.
Si malgré tout, la douleur persiste et que l’infection apparaît, consultez au plus vite un médecin.
Auzouhat Gnaoré

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.