mardi, mai 21, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Musique

Airtel Trace Music Star

Mayunga Andrew Nalimi, grand vainqueur d’Airtel TRACE Music Star 

Mayunga Andrew Nalimi vient d’une famille modeste de Morogoro en Tanzanie. C’est à l’âge de cinq ans qu’il a entonné ses premiers chants. Depuis, sa passion pour la musique n’a cessé de d’intensifier. A la fin du lycée, il décide de s’y consacrer entièrement. Il enregistre même un premier single « Break the rough ». Par la suite, il saisi l’opportunité que lui offre la compétition Airtel Trace Music Star, qu’il remporte haut la main. Il a choisi AMINA pour partager son expérience.
Pour votre prestation finale avez interprété « My baby you » de Marc Anthony. Pourquoi ce choix ?
C’est un artiste que j’admire énormément. Il a à son actif 24 ans de carrière et une notoriété internationale : c’est tout ce dont je rêve !
Qu’avez-vous ressenti en cette soirée particulière ?
C’était très impressionnant de se retrouver face à Akon. De plus, la sélection était impitoyable. J’ai été très surpris d’être dans le TOP 3, la victoire était impensable pour moi. Malgré tout, j’ai saisi cette chance unique de montrer l’étendue de mon talent. Quand je chante, j’oublie tout, le stress s’efface et je me laisse porter par la musique.
Avez-vous eu des moments de doutes au fil de la compétition ? Comment les combattiez-vous ?
C’est humain d’avoir des doutes d’autant que la compétition s’étend sur six mois, avec les auditions téléphoniques, les finales locales puis la finale panafricaine au Kenya. Ce sont toujours les mêmes interrogations : suis-je à la hauteur ?  Est-ce que je ne vais pas rater ma prestation ? Est-ce que je vais pouvoir enfin lancer ma carrière ? Quelle chanson va faire la différence ? Est-ce que ma voix ne va pas me lâcher ? Etc.
Étiez-vous préparé à cette victoire ? Qu’avez-vous éprouvé à l’appel de votre nom ?
Je ne m’y attendais pas du tout. Je me suis évanoui. C’est en reprenant connaissance et en voyant toute l’effervescence autour de moi que j’ai réalisé que j’avais gagné.
Quelle est l’opinion de vos proches vis-à-vis de votre démarche ?
J’ai perdu mon père en 2009 et depuis j’ai une relation fusionnelle avec ma mère. C’est mon « roc », elle me soutient dans ma carrière. Nous avons vécu la compétition en symbiose. 
Mesurez-vous réellement les changements que cette victoire implique pour vous ?
Pas encore. Tout va très vite entre le contrat, la promotion, la production de l’album, la session de coaching avec Akon. Je n’ai pas encore assez de recul pour vraiment réaliser ce qui m’arrive.
Avez-vous déjà une vision de l’identité artistique de votre prochain opus produit par Akon ? Quelle en sera l’authenticité selon vous ?
Mon album sera unique, un mélange de différentes sonorités R&B, pop, électro, musique locale etc. Il reflétera ce que je suis, c’est en ça qu’il sera authentique.
Par Auzouhat Gnaoré
 

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.