samedi, mars 2, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

La Direction sénégalaise des transports terrestres a décidé de trancher dans le vif au vu des fraudes récurrentes constatées. En effet, cartes grises et chassis de véhicules trafiqués sont monnaie courante.

 Lors d’une séance de sensibilisation sur les accidents de la route, l’Etat a annoncé le lancement prochain d’un système de permis et cartes grises à puce et à point.

 « On a reçu instruction pour réfléchir sur le permis à point, d’améliorer le système de délivrance des permis. Nous allons bientôt appliquer l’audiovisuel dans les examens. Il s’agira d’évaluer les candidats sans contact physique avec un examinateur. C’est une révolution» confie Seck Wade Ndiaye, le directeur des transports.

 Ces puces permettront d’identifier un conducteur en cas d’accident, de contrôler à distance et d’éviter aussi la fraude.

 Très à cheval sur la responsabilité des chauffards et la sécurité routière, le gouvernement entend réduire de 35% le nombre de morts sur les routes à l’horizon 2020.

@M-R

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.