vendredi, avril 5, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

People

Fayza Lamari sur son fils Kylian Mbappé : « Il porte des choses compliquées »

Fayza Lamari, mère du footballeur Kylian Mbappé, est revenue sur le « violent » changement de leur niveau de vie, grâce à la fulgurante ascension professionnelle de son fils.

Ancienne handballeuse professionnelle, Fayza Lamari, originaire de Bondy, ville de la banlieue parisienne, située au nord-est de Paris est la mère du footballeur Kylian Mbappé. Dans un reportage d’Envoyé Spécial diffusé jeudi 18 janvier, elle revient sur les premiers instants ayant ponctué la percée de son fils dans le monde du football.

Un changement de vie « violent »

En 2016, alors qu’il a tout juste 16 ans, Kylian Mbappé porte le maillot de l’AS Monaco. Moins de deux ans plus tard, voilà que le jeune prodige remporte la Coupe du monde 2018 avec l’équipe nationale de France. Une ascension de son fils qui induit un changement de vie « violent ». En effet, cette ancienne employée de la mairie de Bobigny et Bondy « passe de Bondy au palace du Royal Monceau ».

« Je me souviens de Kylian à Monaco, on n’avait pas négocié financièrement avec Paris, mais on avait fait par déduction. Je me souviens, j’ai dit : “Ma foi, tu as 18 ans, on va parler de salaire en millions” », rappelle-t-elle évoquant un changement si brusque ayant induit des revenus financiers colossaux qui ont fait tourner la tête aux membres de la famille Mbappé.

« Kylian n’a pas grandi dans la cité »

« Avec son père ça nous dépassait, on hallucinait », confie la mère du joueur. Aujourd’hui, Fayza Lamari dirige huit entreprises montées grâce aux revenus de son fils. Elle est aujourd’hui l’agent de son fils Kylian Mbappé, devenu pièce maitresse du club Paris Saint-Germain et de l’équipe de France. Le chemin a été long, surtout qu’elle avoue avoir longtemps fonctionné « avec le syndrome du pauvre ».

Fayza Lamari rappelle que son fils « a grandi en banlieue, mais pas dans la cité. Ça veut dire ce que ça veut dire. Et puis il est parti, à 12 ans, à Clairefontaine. Depuis l’âge de 12 ans, il est dans une bulle. Il a commencé à retirer avec une carte bleue, il y a 2 ou 3 ans, pas plus… Il ne sort pas comme vous et moi pour dire ‘’tiens, je vais manger une glace’’. Il est dans sa bulle qu’on le veuille ou non. Et puis, il porte des choses compliquées, émotionnellement ».

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.