samedi, juillet 13, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en république de Centrafrique (MINUSCA) en collaboration avec le fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont facilité la libération de 163 enfants par des militants anti-balaka. Etant les plus vulnérables lors des conflits armés et le cas de la Centrafrique rejoint cette triste réalité, les plus jeunes sont enrôlés comme enfant soldats, commis de cuisine ou encore messager par les camps qui s’affrontent. C’est ainsi  que depuis 2013 en Centrafrique, on compte entre 6000 et 10000 enfants dans ce cas.
L’UNICEF attend d’autres libérations d’ici fin 2015 et assure que le processus de paix et de réconciliation est en bonne voie. Quand à la MINUSCA, elle s’est solennellement engagée à protéger les enfants et à  recueillir ceux qui ont la volonté de sortir de ces groupes armés.
En attendant, ces 163 enfants libérés dont 5 filles pourront bénéficier d’une formation professionnelle ou d’un cursus scolaire normal dans un centre de transition.
@Charlotte-Seck

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.