lundi, juin 17, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

L’institut IFOP a mené pour Gleeden.com, un site internet spécialisé en rencontres extra-conjugales, une enquête dans toute l’Europe concernant la fidélité chez les hommes et les femmes.
Idée reçue #1 :
QUAND ON AIME, ON NE TROMPE PAS
63% des Français mariés ou en couple pensent que l’on peut aimer son ou sa conjoint(e) tout en lui étant infidèle, soit 10% de plus par rapport à 2010.
Idée reçue #2 :
TROMPER, C’EST FORCÉMENT COUCHER
Le baiser donné à un(e) autre que son ou sa partenaire est jugé comme un acte d’infidélité par 62% des Français interrogés. Pour 2 femmes sur 3, embrasser, c’est tromper !
Idée reçue #3 : 
ÊTRE FIDÈLE TOUTE UNE VIE À LA MÊME PERSONNE, C’EST IMPOSSIBLE !
Pour 68% des Français interrogés, il est possible de rester fidèle au même partenaire. Cependant, ce nombre est en baisse depuis le milieu des années 1970, surtout chez les femmes (de 86% en 1976 à 69% en 2014).
Idée reçue #4 :
L’INFIDÉLITÉ, C’EST UN TRUC DE JEUNE !
Au contraire, le nombre d’infidèles croît avec l’âge : de 20% chez les jeunes de moins de 35 ans, l’infidélité monte en effet à 32% chez les personnes âgées de 35 à 49 ans et à 46% chez celles âgées de 50 ans et plus.
Idée reçue #5 :
ON REGRETTE FORCÉMENT D’AVOIR ÉTÉ INFIDÈLE
Seuls 21% des Françaises et 32% des Français interrogés regrettent d’avoir été infidèles. De quoi donner un bon coup de pied à l’idée selon laquelle infidélité rime toujours avec culpabilité !
Source Ifop pour Gleeden.com 

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.