samedi, juillet 13, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Non classé

Comment jauger la porosité de vos cheveux ?

La porosité du cheveu est par définition la capacité d’absorption et de rétention d’humidité du cheveu. Cette capacité se détermine par la forme des cuticules qui agissent comme des écailles sur les cheveux afin de les protéger. Cette porosité est variable, pouvant être faible, normale ou forte. Découvrez dans cet article quels sont les caractéristiques de la porosité capillaire et le processus pour le jauger et ainsi ajuster la routine capillaire pour des cheveux en bonne santé.
Quelles sont les trois catégories de porosité capillaire ?
La porosité normale
Des cheveux en bonne santé sont pourvus de cuticules légèrement ouvertes, permettant ainsi aux cheveux de s’oxygéner et de s’hydrater. Aussi, ce type de cheveux n’éprouve aucune difficulté à intégrer la nutrition et l’hydratation. Dans ce cas, on parle de porosité normale ou moyenne.
La porosité faible
Les cuticules trop compactes et renfermées, laissent difficilement pénétrer la nutrition et l’hydratation. Les cheveux sont alors secs, difficiles à coiffer et cassants. On parle alors de porosité faible.
La porosité forte
Ici, les cuticules sont trop ouvertes en raison d’une détérioration et d’une fragilisation. Le cheveu absorbe donc beaucoup d’eau, sans pour autant en retenir, laissant ainsi entrer et sortir à souhait la nutrition et l’hydratation qui lui est appliquée. On parle alors de porosité forte.
La porosité capillaire peut évoluer en amélioration ou en détérioration,  en fonction du temps, des habitudes de coiffages (accessoires thermaux), des habitudes de soins (coloration), de l’environnement (pollution…).  Une porosité trop forte ou trop faible doit retenir toute votre attention, car ces deux catégories sont le synonyme de cheveux abîmés
Comment soigner des cheveux à faible porosité ?
Vous devez stimuler l’ouverture des cuticules pour une meilleure pénétration des agents hydratants et nourrissants. Pour cela, utiliser de la vapeur lors de l’application de vos soins, en enfermant vos cheveux dans une serviette chaude, un casque à vapeur ou encore un diffuseur. Ensuite, sceller votre hydratation tous les jours avec quelques gouttes de l’huile végétale de votre choix. Évitez surtout les produits capillaires à la texture lourde et épaisse comme les beurres végétaux ou l’huile de ricin ou de carapate. Privilégier des huiles plus légères comme le jojoba, l’argan ou de coco. De même, évitez les produits aux propriétés acides, dont le pH est inférieur à 7, car ils favorisent la fermeture des écailles.
Comment soigner les cheveux à forte porosité ?
Dans ce cas précis, la fibre capillaire est abîmée et fragilisée, ayant perdu de sa vigueur. La cuticule est donc altérée, voire détruite. La seule solution reste une réparation par des soins protéinés. Un traitement protéiné répare en profondeur la fibre capillaire, en comblant les espaces entre les cuticules trop ouvertes, le temps de la régénération du cheveu. Réalisez un soin protéiné au moins une fois par mois, pour remédier à cette altération. Favorisez pour vos soins des produits contenant dans leur composition de la kératine végétale, comme la Hair Mayonnaise de la marque African Pride ou la gamme de soins ApHogee. Evitez toute coloration ainsi que l’usage d’appareils thermiques comme le fer à lisser ou à boucler. Gardez vos cheveux sains. Lavez et soignez vos cheveux et votre cuir chevelu avec des produits contenant des ingrédients comme le citron ou encore le vinaigre de cidre, dont l’acidité aide efficacement à resserrer les cuticules. Scellez votre hydratation quotidienne avec des beurres et des huiles à la texture lourde, comme le ricin, le carapate ou le beurre de karité.
Comment jauger la porosité capillaire ?
Il vous suffit pour cela de réaliser le test de porosité. C’est un test des plus simples pour évaluer la porosité de vos cheveux. Réalisez-le sur des cheveux propres, secs et exempts de produits capillaires. Prélevez donc quelques mèches de cheveux dans votre brosse ou votre peigne. Déposez cette mèche dans un verre remplit d’eau à température ambiante. Patientez deux minutes et n’hésitez surtout pas à vous servir d’un minuteur si nécessaire. Si vos cheveux restent à la surface c’est qu’ils sont dotés d’une faible porosité. S’ils coulent lentement et s’arrêtent au milieu du verre, c’est que leur porosité est normale ou moyenne.  Si vos mèches coulent rapidement et arrivent tout au fond du verre, alors leur porosité est forte.
Il est essentiel de comprendre et d’identifier la porosité des cheveux pour pouvoir leur apporter une meilleure hydratation et des soins adaptés, pour revigorer aussi bien la santé que la croissance capillaire.
crédit photo: getty images
Auzouhat Gnaoré

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.