lundi, mai 27, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

La gendarmerie de kossyam a présenté aux medias burkinabés ce 28 juillet 2015 les meurtriers de la commerçante d’attiéké. Bertine Bambara a été assassinée dans la nuit du 10 juin 2015 dans le quartier Kalgondé,  secteur 24 de Ouagadougou.

Apres un mois de recherche, les forces de l’ordre ont fini par épingler les présumés assassins. Il s’agit de deux jeunes âgés de 22 et 23 ans, tout deux sont des amis proche de la victime. L’adjudant-chef major Sawadogo Abdoulaye chargé de les auditionner a déclaré dans les médias que « cette opération a été fructueuse grâce à la collaboration des maisons de téléphonie mobile. ».

 Un homicide involontaire ?

Le gendarme a annoncé que ces derniers avaient agi dans l’intention de dérober la recette de la jeune vendeuse, mais que l’un d’entre eux a dérapé suite à un différend avec la victime « Selon les dépositions retenues, l’étudiant a sa grande sœur qui est l’amie intime de la victime. Elles étaient inséparables. C’est d’ailleurs à partir de cette amitié que l’étudiant a fait la connaissance de Bertine Bambara. Un jour, l’étudiant a volé l’ordinateur portable de sa grande sœur. Celle-ci, ignorant sans doute qui est l’auteur, porte plainte. L’enquête permettra de démasquer et d’interpeller son frère. C’est alors que la grande sœur décide de retirer sa plainte. L’étudiant retrouve ainsi sa liberté. Mais selon ce qui nous est revenu, le petit frère, après avoir été libéré, en voulait à Bertille Bambara qu’il tenait pour responsable de ce qui lui est arrivé. Mais tout cela est à prendre avec des pincettes parce qu’il n’y a pas eu de recoupements dessus.»

Le frère aîné de la victime, Lazare Bambara témoigne son incompréhension face à cette affaire « Ce sont des voisins. Dans le quartier, ils nous côtoyaient. Après la disparition de ma sœur, ils m’ont même aidé à la rechercher, alors qu’ils étaient à la base de sa disparition ». Lazare Bambara réclame justice « Elle n’a rien fait et ils l’ont tuée. Nous demandons que justice soit faite ».

@NaÏma_Ounane

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.