samedi, mars 2, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Société

La maire de Baltimore fait retirer les monuments confédérés de sa ville

C’est dans un contexte sans précédent de tensions raciales que Catherine Pugh, maire de la ville de Baltimore depuis 2016, a ordonné le retrait de toutes les statuts confédérées de sa ville.
Il s’agit de quatre statuts au total, érigées à la gloire de soldats sudistes confédérés, défendant le mode de vie sudiste qui reposait à l’époque sur l’esclavage. Avec les récents événements dramatiques survenus à Charlottesville et les commentaires décomplexés sur le racisme du président Donald Trump, Catherine Pugh a décidé de supprimer du paysage de sa ville ces statuts faisant l’apologie de la discrimination de l’esclavage et du racisme. Elle s’est d’ailleurs étonnée de la présence de ces statuts, dans la mesure où son prédécesseur avait envisagé leur retrait après la fusillade de Charleston, survenue dans une église noire en 2015.
C’est dans la nuit, vers deux heures du matin, en présence de Catherine Pugh, que les monuments ont été retirés. Les habitants n’ont pu le constater au réveil. Une manière de prévenir d’éventuelles tensions, vu le contexte. En effet, Baltimore a connu des émeutes en 2015, suite à la mort de Freddie Gray, un jeune homme noir, suite à son arrestation par six agents de police.
Auzouhat Gnaoré

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.