lundi, juin 17, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Lifestyle

Les adresses d'Inna Modja

“Je suis d’origine malienne, j’ai débuté dans le Rai band de Bamako quand j’avais 15 ans. C’est le chanteur Salif Keita qui m’a introduite au sein du Rai band et par la suite j’ai travaillé sur mes projets personnels. J’ai développé mon identité musicale et aujourd’hui j’en suis à mon troisième album.
Bamako est très chère à mon cœur car c’est ma ville. J’ai grandi entre Accra et Bamako, ce sont les deux endroits où j’ai passé la majeur du temps dans ma vie. J’y suis chez moi à Bamako, ma famille y vit et dès que j’y reviens c’est comme si je n’tais jamais partie. Je reprends toutes mes habitudes spontanément. J’ai étudié au lycée français de Bamako, qui s’appelle « Liberté », c’était de belles années et j’y ai de très bons souvenirs. La plupart de mes grandes amitiés sont nées à cette période et j’ai gardé les mêmes amis depuis. Mon adolescence s’est fait dans un environnement tellement agréable que c’est ce qui a fait de moi quelqu’un d’équilibré aujourd’hui.
Mes restaurants préférés à Bamako sont les deux Bla Bla bar, l’un se trouve à Bagala et l’autre à l’Hippodrome. La décoration y est incroyable, l’endroit est chaleureux, je m’y sens comme chez moi. J’y vais pour prendre un verre, retrouver des amis et surtout dîner car leur capitaine braisé est délicieux.
Je n’ai pas vraiment besoin d’aller à l’hôtel à Bamako, je suis souvent dans ma famille mais ça m’arrive d’aller au Grand Hôtel ou à l’Hôtel Salam. Ce sont des hôtels très sympas, confortables et surtout le service y est agréable.
J’adore aussi aller au grand marché de Bamako : le marché rose est le grand Marché, l’artisanat y est incroyable j’y achète des bijoux, des sandales, des tissus en Wax et de la décoration. Il y a aussi le Marché de Médina Koura près de Missira, un marché de fripes, on trouve de vraies petites merveilles.Pour me détendre, je vais au Badalodge, un endroit qui est au bord du fleuve, des pâlottes, pour passer des journées tranquilles. Un endroit parfait pour flâner. À Bamako , mes sorties se résument au bla bla club , le night club du Bla Bla Bar, car quand je suis au  Mali, je suis avant tout entourée de ma famille et de mes cousins”.
Propos recueillis par Charlotte Seck

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.