mercredi, mai 22, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Faits diversSociété

"L'école obligatoire"

Selon des études récentes, près de 32 millions d’enfants africains en âge d’être scolarisés ne le sont pas, ni au primaire ni au premier cycle du secondaire. Face à l’ampleur du phénomène, le gouvernement ivorien a décidé de trancher dans le vif.

 Le projet de loi intitulé « l’école obligatoire » (PSO), adopté mercredi dernier par le gouvernement Ouattara vise à punir les parents qui refuseraient de scolariser leurs enfants agés de 6 à 16 ans.

 « Les parents qui violent la présente loi qui impose la scolarisation obligatoire pourront malheuresement subir une peine de 2 à 6 mois de prison et une amande pouvant aller jusqu’à 500.000 F CFA (762 euros) ou l’une ou l’autre de ces deux peines seulement. » a déclaré le porte parole du gouvernement, Bruno Koné. Cette mesure devrait être effective à la prochaine rentrée scolaire.

 Cette politique de scolarisation vise à « donner à toutes les filles et à tous les fils du pays le droit à l’éducation et à une formation de qualité »

 Véritable défi politique et social, cette mesure va coûter 700 milliards de F CFA dont une majeure partie sera destinée à payer les salaires des professeurs et à recruter.

 Lutter contre l’analphabétisme croissant

 Selon les chiffres de l’ONU, près de 57% des adultes ivoriens seraient analphabètes, chiffre alarmant pour un pays qui se veut leader en Afrique de l’Ouest francophone.

@Marine_Rebut

 

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.