dimanche, mars 3, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Non classé

Dixième édition du FIMA: « Education et industrie pour une Afrique de métissage et de paix »

Dix-huit ans, après avoir vu naitre le Festival International de la Mode Africaine (FIMA) dans les dunes de Tiguidit, la ville d’Agadez au Niger, accueillera les 16 et 17 décembre prochain, les plus grands créateurs de mode africaine, à l’occasion de la dixième édition du FIMA. Un joli coup de projecteur pour cette ville, classée patrimoine de l’UNESCO depuis 2013.
Alphadi dit le « magicien du désert » n’en finit pas de faire parler de lui. Fraîchement nommé artiste de l’UNESCO pour la paix, le célèbre créateur Nigérien continue de nous faire partager son rêve d’une Afrique unie, toujours en progrès dans le but de rapprocher les peuples et promouvoir la culture « Ce qui m’anime c’est de donner une dignité à l’Afrique », se plaît à dire le créateur. Pour cette dixième édition, le thème choisi est à l’image du fondateur du FIMA : « Education et Industrie pour une Afrique de métissage et de paix ». En effet, selon Alphadi, Le FIMA est plus qu’un simple festival de mode, il est avant tout un vecteur de lien sociale, une industrie qui créé des emplois et donne une image positive de l’Afrique. « Mon but est de sensibiliser les peuples à la paix et à la culture car l’Afrique est plus que jamais une terre de créativité ». Pour preuve, cette édition anniversaire du FIMA réunira une quinzaine de grands stylistes africains et mettra à l’honneur les jeunes créateurs et top model du continent à l’issus d’un concours international et médiatique. « La jeunesse est mon essence », conclut le magicien du désert.
 
Solange DROUAL
 

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.