mercredi, mai 15, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Société

Soudan : un an après, les femmes et les filles toujours victimes du conflit

Un an après le début du conflit au Soudan, les femmes et les filles continuent à en subir les conséquences dévastatrices. Un nouveau rapport alarmant de CARE et de ses partenaires dénonce l’utilisation généralisée de la violence sexuelle comme arme de guerre et son impact dramatique sur les femmes et les filles.

Le rapport met en lumière les réalités effroyables auxquelles sont confrontées les femmes soudanaises :

– Explosion de la violence basée sur le genre : Le nombre de femmes et de filles victimes de violences sexuelles a bondi de près de 60% depuis le début du conflit. Les femmes et les filles déplacées sont particulièrement vulnérables aux agressions sexuelles, y compris le viol, les mutilations génitales féminines et les mariages forcés.

– Besoins immenses en matière de santé sexuelle et reproductive : La demande pour ces services vitaux a plus que doublé pour atteindre 6,7 millions, tandis que l’accès à ces soins reste gravement limité. Cela met en danger la vie des femmes et des filles et aggrave les taux de malnutrition, en particulier chez les femmes enceintes et allaitantes.

– Famine imminente : Plus de 4,8 millions de personnes sont confrontées à une faim aiguë au Soudan, dont 1,2 million de femmes enceintes ou allaitantes souffrant de malnutrition aiguë. Face à la détresse, les femmes n’ont souvent d’autre choix que de recourir à des mesures extrêmes pour survivre, comme la prostitution ou le mariage des enfants.

Femmes au cœur de la riposte : Malgré les immenses défis auxquels elles sont confrontées, les femmes soudanaises jouent un rôle crucial dans la réponse humanitaire. Elles apportent des soins et un soutien vitaux aux autres femmes, filles et groupes vulnérables.

Le rapport appelle à une action urgente de la communauté internationale pour :

– Protéger les femmes et les filles de la violence : Prioriser la prévention de la violence basée sur le genre et garantir l’accès à des services de soutien pour les survivantes.

– Répondre aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive : Augmenter le financement et l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive essentiels.

– Lutter contre la faim et la famine : Fournir une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence et renforcer les moyens de subsistance des populations touchées.

– Autonomiser les femmes et les filles : Soutenir les programmes qui renforcent les capacités des femmes et des filles et leur participation à la prise de décision.

La situation des femmes et des filles au Soudan est catastrophique et exige une action internationale urgente et concertée. Sans un effort concerté pour protéger et autonomiser les femmes et les filles, les conséquences du conflit continueront de se faire sentir pour les générations à venir. Ce rapport urgent est un appel à l’action pour que le monde n’oublie pas les femmes et les filles du Soudan. Elles ont besoin de notre aide maintenant, plus que jamais.

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.