mercredi, mai 22, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

BeautéSanté

Réglementation des cosmétiques éclaircissants

Depuis le 29 avril dernier, la Côte d’Ivoire a interdit la commercialisation de l’utilisation des produits éclaircissants ayant une forte teneur en corticoïdes, en hydroquinone excédant le seuil tolérable de 2%. En effet, ces produits provoquent de nombreux cancers de la peau.
C’est une première en Afrique 
La Côte d’Ivoire vient d’interdire la commercialisation de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle comportant au moins 2% d’hydroquinone. La décision n’a pas encore été appliquée mais la tâche s’annonce rude. L’objectif étant d’interdire l’ajout de substance non autorisée et de proscrire l’utilisation de ces substances. Cette réglementation vise également à interdire les mélanges artisanaux et à rationaliser la fabrication de produits cosmétiques et d’hygiène corporelle.
Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les chiffres sont alarmants : Environ 25% des femmes au Mali utilisent régulièrement des produits éclaircissants, quand au Togo elles sont 59% et 77% au Nigéria.
Certains pays conscients des dangers liés aux produits cosmétiques éclaircissants ont déjà mis en place des campagnes de sensibilisation. C’est le cas au Sénégal et au Burkina Faso où les campagnes de publicité sont interdites depuis une dizaine d’années déjà. En revanche en Afrique Centrale, la République Démocratique du Congo interdit l’utilisation des produits décapants depuis 2006. Une mesure loin d’être appliquée. Le travail de sensibilisation est certes en marche en Afrique, mais la mise en place risque de mettre plus de temps que prévu.
Par Solange DROUAL

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.