mardi, avril 16, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Santé

Un Nigérian crée une application ingénieuse pour lutter contre la faim

Au Nigeria, Oscar Ekponimo, jeune trentenaire rêve de réduire la faim dans son pays depuis son enfance. Avec son application Chowberry, récemment primé aux Rolex Awards, son souhait se réalise. 

Du rêve à la réalité

Lorsqu’il avait 11 ans, Oscar Ekponimo a vécu la faim.  « Mon père a fait un accident vasculaire cérébral et il a perdu son emploi. Nous étions cinq enfants, c’était très difficile de nous nourrir. La plupart du temps, je partais à l’école sans manger… Je me suis promis qu’une fois adulte, j’utiliserais mes compétences pour que personne d’autre ne vive cela. », confie-t-il.

Avec son application Chowberry, son souhait s’est enfin réalisé. Dès 2005, il distribuait des repas, avec des amis, pour les enfants des rues. C’est là qu’il a découvert que les magasins d’alimentation jetaient une multitude de produits qui approchaient de la date de péremption.  Ainsi, il a réussi à convaincre certains d’en faire don et s’est demandé comment il était possible de pérenniser cela.  La même année, le jeune homme entame des études d’informatique à l’université de Calabar, dans le sud-est du pays. En parallèle, un chef d’entreprise local lui propose de travailler à temps partiel, lui offrant en échange un ordinateur et de la documentation pour approfondir ses connaissances en programmation de logiciels. Toutes ses matinées et ses soirées, Oscar Ekponimo les passe à engloutir des livres d’informatique. Son projet ne le quitte plus.

cover

Un principe : éviter le gaspillage alimentaire

En 2014, son application est enfin finalisée et, dès lors, fait largement parler d’elle. L’idée est ingénieuse : des magasins d’alimentation scannent leurs produits alimentaires et, quelques jours avant la limite de consommation, ceux-ci apparaissent sur une plateforme de vente en ligne. Plus ils approchent de la date de péremption, plus leur prix chute.

« Il suffit d’avoir un téléphone portable, ou un ordinateur, et une connexion Internet pour bénéficier d’une nourriture à bas prix. Et pour les plus pauvres, qui n’ont pas accès au réseau, nous sommes aussi en lien avec des associations de bienfaisance qui achètent en gros et redistribuent les denrées. », précise le créateur de cette application.

video

Son souhait : l’étendre hors des frontières nigérianes

A l’heure actuelle, l’application regroupe une dizaine de commerçants. Mais, grâce à la dotation récente de Rolex de 46’000 Euros, Oscar Ekponimo va pouvoir optimiser son logiciel et multiplier les partenariats . Son objectif est de rassembler une centaine ou au mieux 200 magasins, afin de toucher 50’000 à 100’000 ménages.  Son souhait est également de l’étendre au-delà des frontières. « La famine est une problématique mondiale et cette initiative est reproductible. On pourrait la développer dans d’autres pays d’Afrique, voire sur d’autres continents. », explique-t-il très justement.

 
Par Céline Bernath

 

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.