samedi, juillet 20, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Culture

L'esthétique touarègue se décrypte au musée des confluences de Lyon

Depuis le 17 octobre, une étonnante collection de bijoux trône au musée des confluences de Lyon. Quels sont les codes esthétiques touaregs? Comment leurs bijoux ont séduit la planète entière?Comment déconstruire les stéréotypes qu’ont les occidentaux  sur ce peuple de nomades ?  

L’identité culturelle des touaregs passée au crible

Au début du parcours, on est d’abord frappé par les photographies et images d’archives de l’époque coloniale. Une représentation de l’homme bleu, arborant son voile scintillant. L’image de la femme touarègue est quant à elle la plus singulière. Un raffinement bien taillé. Les motifs des tissus, les objets élaborés en forme de croix sont en métal et en or. Quelques bijoux contiennent beaucoup de croix. Comme en témoigne un tableau représentant les 21 croix devenues emblématiques des Touaregs. La réponse est clairement expliquée par …”Les premiers bijoux confectionnés par les touaregs étaient pour les touristes. les touaregs travaillent aisément le fer, ils sont des forgerons”.

Comment identifier les codes esthétiques touaregs ?

Plusieurs caractéristiques permettent d’identifier les bijoux Touaregs.  la sobriété, l’équilibre, la géométrie, les couleurs et le mouvement. On peut clairement parler d’une identité culturelle affrimée. Pour Marie Perrier, chargée de collection du musée, “ on retrouve cette identité à travers l’artisanat et les parures. Déclinée notamment dans les bijoux et les amulettes, les accessoires en bois ou les motifs des cuirs cette esthétique se définit par différentes caractéristiques : la sobriété, l’équilibre, la géométrie, les couleurs et le mouvement. “ La vie quotidienne touarègue est aussi rythmée la poésie, à demi-mots et sous forme de litotes. Les vers des poèmes jouent sur l’opposition des mots ou des concepts. Un autre signe distinctif, les khomeysa, constituées de 5 losanges qui évoquent les 5 doigts de la main de Fatima, symbole de l’Islam, illustrent bien comment les Touaregs se reapproprient aussi des motifs venus de l’extérieur pour les transformer en objets géométriques et les adapter ainsi à leur propres esthétique. Dans le champ des couleurs, ce sont principalement le rouge et le vert de Kano qui sont utilisés, et bien sûr, le célèbre indigo servant à teindre les tenues de fête et déteignent sur la peau pour les sublimerL’exposition offre aux visiteurs la possibilité d’écouter visionner des récits.

Fuite, résistance, rébellion…

Enfin, la dernière partie de l’exposition met en lumière de façon subtile les différents conflits auxquels ont fait face la société touarrègue. En effet, de nombreux bouleversements sont à l’origine de leurs revendications et déplacements. La sécheresse, les conflits armés régionaux, les rébellions locales constituent tout autant de bouleversements qui ont impacté  l’identité culturelle des Touaregs. La dernière partie de l’exposition lève le voile sur les revendications à travers la musique. Avec la sangle de guitare du groupe Tinariwen  qui attire l’attention et domine l’exposition. Ecrit en lettres capitales et en couleurs du drapeau, on peut lire Azawad. Il s’agit de tout un symbole incarnant la résistance, la lutte menée par certains membres du groupe. Ceux-ci sont à l’origine du renouvellement de la musique touarègue. Le groupe chante des poésies revendicatives. La musique a été utilisée pour faire entendre sa voix. Il faut rappeler que dans les années 80 un mouvement de protestation impulsé par des jeunes homme se lance dans la musique pour y créer leur ras-le bol. Devenue une véritable arme politique, cette musique est interdite au Niger et au Mali. Une exposition qui vaut le détour.

@karine_oriot

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.