jeudi, mai 23, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Beauté

Comment éviter le cassage pendant la transition capillaire ?

La transition est une étape qui se veut préoccupante pour celles qui la traversent. Après avoir pris la décision de ne plus se défriser et de laisser les cheveux naturels reprendre le dessus, il faut trouver des astuces pour prendre soin de cette nouvelle texture capillaire toute particulière. Une période pendant laquelle, les cheveux sont particulièrement exposés au cassage. Il faut donc se montrer observatrice et appliquer les soins adaptés, pour avoir une transition réussie. Voici donc trois règles à observer pour éviter les cheveux cassants pendant la transition.
1- L’hydratation
La sécheresse est  le fait des cheveux cassants. Pour une fibre capillaire résistante et élastique, il faut de l’humidité. Bien qu’il existe de nombreux produits sur le marché, l’eau est l’hydratant ultime, pour une hydratation profonde, allant au cœur même de la fibre capillaire. Elle permet de maintenir un équilibre hydrique sain. Ne vous y trompez pas, les huiles végétales n’hydratent pas les cheveux. A l’exception de l’huile de coco, dont la composition moléculaire permet une pénétration de la fibre capillaire, les huiles végétales les nourrissent et permettent de sceller l’hydratation, à savoir de contenir l’humidité dans les cheveux après l’hydratation. La plupart des huiles, même naturelles, ne pénètrent pas dans les cuticules des cheveux, mais l’huile de coco repose sur sa composition moléculaire (on se pose toujours la question de savoir si l’huile d’olive pénètre aussi dans la fibre capillaire). L’huile de ricin, de jojoba ou encore d’olive sont de très bonnes huiles scellantes. Mais une santé capillaire irréprochable requiert aussi un style de vie soignée. Une alimentation saine et une consommation régulière d’eau contribuent grandement au renforcement de la fibre capillaire. Pensez donc à manger sainement, à boire au moins un litre d’eau par jour. Hydratez quotidiennement vos cheveux avec de l’eau et scellez cette hydratation grâce à quelques gouttes d’huile végétale. Une fois par semaine, appliquez un soin hydratant profond, pour offrir aux cheveux l’hydratation qui leur est nécessaire.
2- Les protéines
Les cheveux sont naturellement constitués de protéines. Alors, il s’agit ici de trouver le bon équilibre, car une surdose de protéines, entraîne fatalement vers la sécheresse et donc une rupture de la fibre capillaire. Alors que l’hydratation profonde intervient au moins une fois par semaine, le soin protéiné lui doit seulement intervenir une fois par mois. Si le cassage de vos cheveux est extrême au point d’entraîner une chute importante, optez pour un traitement intense pour stopper cette chute des cheveux. Les marques ApHogee et African Pride offrent d’excellents traitements protéinés. Les cheveux défrisés ont bien plus besoin des protéines que les cheveux défrisés. Il faut donc réduire progressivement la fréquence de vos soins protéinés à mesure que les vos cheveux naturels poussent. Au fil du temps, vos soins protéinés ne seront nécessaires que tous les deux ou trois mois.
3- Les coiffures protectrices
Enfin, pendant votre transition capillaire il vous faut trouver les bons styles capillaires pour éviter le cassage. Ces derniers doivent exclure toute utilisation de la chaleur (appareils thermiques) pour ne pas affaiblir encore plus la fibre capillaire. L’idée d’utiliser un fer à lisser est très tentante pour essayer de mixer les deux textures à mesure que les cheveux naturels prennent de l’avancement. Facilitez-vous la vie en choisissant des coiffures plus appropriées aux cheveux naturels. Toujours dans le souci de préserver la vigueur de la fibre capillaire, optez pour des coiffures qui demandent peu de manipulation. Les tresses, les bantu knots, les crochets braids, les tissages et autres extensions sont des coiffures parfaites pendant une transition capillaire.
Ces recommandations sont des observations basiques pour traverser la transition capillaire avec confiance. Coupez les pointes de vos cheveux défrisés à mesure que les cheveux naturels poussent. Observez consciencieusement votre routine capillaire et choisissez des coiffures adaptées à la nouvelle particularité de votre texture et tout ira bien.
Auzouhat Gnaoré

Quelle est votre réaction ?

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.