mardi, mai 21, 2024
0

Votre panier est vide.

0

Votre panier est vide.

Cameroun, 71 enfants ayant été sous l’emprise d’un maître coranique ont retrouvé la liberté C’est la police camerounaise qui a mis fin à leur captivité. Les forces de l’ordre ont mené un assaut, samedi 8 août 2015 contre l’école coranique dans laquelle ils étaient détenus. Une action de plus pour lutter contre les dérives extrémistes que le pays redoute.

Des enfants retenus captifs dans une école coranique

Ils étaient 69 garçons et 2 filles, et pour certains, ça faisait trois ans qu’ils étaient emprisonnés dans cette maison. Le propriétaire de la maison, qui se trouve à Ngaoundéré (nord du Cameroun) a été arrêté par les policiers. Les médias rapportent que cet homme lors d’un interrogatoire mené par les forces de l’ordre aurait affirmé que les enfants qui se trouvaient dans sa maison avait été envoyé ici par leur propre parents. Toujours selon ses dires, la demeure était en réalité un camp de redressement.

Suite au démantèlement de cette école coranique, le gouverneur de la région de l’Adamaoua a fait une déclaration le mardi 11 août. Il a indiqué que les enfants, retrouvé en mauvais état de santé, sont pris en charge par les services sociaux. Ils seront remis à leur famille dès que possible.

Le porte-parole du ministère de la Défense, Didier Badjeck, s’est lui aussi exprimé sur le sujet. Il a affirmé qu’ « il y a eu un renforcement des contrôles et de la vigilance vis-à-vis des écoles coraniques, qui a sans doute permis de repérer cet établissement ». Une telle attitude se justifie sans doute par l’augmentation des moyens mis en œuvre pour lutter contre la secte islamiste de Boko Haram.

Par Cynthia Mongo

Quelle est votre réaction ?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Charger plus d'articles Chargement...Il n'y a plus d'articles.

Toute L'ACTUALITÉ à portée de main

Des articles, des vidéos et du contenu exclusifs de femmes inspirantes du monde entier. Abonnez-vous dès maintenant et ne ratez aucun de nos numéros.